Instruments en dialogue
Patrimoine musical italien
A la basilique Saint-Marc de Venise, se tenaient au XVI° siècle deux orgues face à face sur les tribunes entourant le chœur. La disposition de ces instruments permit aux deux organistes d'alors en poste, Gabrieli et Guami, de composer des œuvres à deux groupes de voix, que l’on continua d’appeler des « chœurs ».

Cette séparation du son donna naissance à une mode musicale : « l’écho ». Elle permettait d’exploiter l’acoustique généreuse des églises et basiliques, tout en donnant la représentation sonore de la grandeur des lieux. Le choix des instruments pour se répondre en « dialogue » (violon et cornet, ou sacqueboute et basson), permettaient de rendre la polyphonie plus lisible et d’élaborer d’avantage les compositions. Le rôle de plus en plus important des instruments aboutit à la création de somptueuses Canzoni dont le style fut exporté dans toute l’Europe du XVII° siècle.

Médias

Programme instrumental à 5 interprètes
Création 2014
Les Sacqueboutiers


Daniel Lassalle sacqueboute
Jean-Pierre Canihac cornet à bouquin
Hélène Médous violon
Laurent Le Chenadec basson
Yasuko Bouvard orgue